Le logo sonore : définition et exemples d’utilisation.

Qu’est-ce qu’un logo sonore et quelle est son utilité ? 

 

Comment reconnaître une marque en 5 secondes, juste en écoutant ? Grâce au logo sonore !

Il s’agit des quelques notes caractéristiques que l’on peut entendre à la fin des publicités de nombreuses marques comme par exemple Decathlon, Coca-Cola ou encore SFR. Cette courte mélodie est un élément clé de l’identité sonore.

Dans cet article vous découvrirez les enjeux et intérêts de la signature musicale de marque.

Retrouvez également notre infographie sur le logo sonore.

 

 

🎵 Définition du logo sonore

Le logo sonore (ou jingle) est l’équivalent sonore du logo visuel. C’est un extrait musical de courte durée (entre 5 et 10 secondes) qui permet à la marque d’être identifiée sur ses supports de communication incluant une dimension audio. (vidéos, spots radio, événements, podcasts).

 

Voici quelques logos sonores que vous avez très probablement déjà entendu :

 

SNCF

SFR

Netflix

Mc Donald’s

Une signature sonore déclinable selon le contexte

Deux aspects permettent au logo sonore d’être unique et attribuable à une marque :

  • La ligne mélodique : la suite de notes distinctives qui caractérise le jingle. Peu importe les déclinaisons, elle reste la même, afin de garder l’identification de la marque.
  • Les sonorités : il s’agit des instruments et des voix qui interprètent la ligne mélodique. Elles sont généralement choisies en fonction de l’image de la marque, mais elles peuvent aussi être déclinées selon les occasions.

Ainsi, il est possible de décliner le logo sonore en modifiant ses sonorités et en conservant sa ligne mélodique.

Ceci permet à la marque d’adapter sa signature à certains événements (ex : nöel, coupe du monde, vacances d’été) ou encore à certaines préférences culturelles (ex : Mastercard a décliné son jingle pour s’adapter à différents pays).

 

Par exemple, Coca Cola a décliné les sonorités de son logo sonore à de nombreuses occasions.

 

🎯 A quoi sert un logo sonore ?

Tout d’abord, il sert à identifier la marque au travers d’une simple écoute.

Il s’agit d’une signature sonore que l’on retrouve sur tous les supports où la marque se fait entendre. Ces quelques notes lui permettent d’affirmer sa présence et de se différencier.

Ensuite, il a pour intérêt de renforcer l’image de marque.

En effet, le jingle complète le branding d’une stratégie marketing, en y ajoutant une dimension sonore. Il vient donner une valeur perçue plus qualitative de la marque.

Egalement, il permet de créer un lien émotionnel avec les auditeurs.

Par sa répétition, les auditeurs associent inconsciemment la signature musicale à la marque, ce qui installe une certaine connivence. Ainsi, certains logos sonores ne laissent pas indifférent et sont associés à certains sentiments ou souvenirs. Par exemple, les logos sonores de 20th Century, Disney, ou encore Playstation 1 vous évoqueront sans doute certains souvenirs.

Enfin, il contribue à améliorer la mémorisation de la marque.

En effet, le jingle est conçu pour être simple à retenir. Il agit de la même façon qu’une musique que vous entendez plusieurs fois à la radio et que vous finissez par fredonner car elle vous reste en tête. On pourrait par exemple citer le jingle de Carglass !

L'identité sonore permet d'habiller l'ensemble des points de contact de la marque

Utilisation du logo sonore par point de contact audio

Il agit comme une véritable signature sonore pour la communication de la marque. On le retrouve donc sur tous les supports où celle-ci émet du son.

  • Dans les vidéos : Que ce soit dans un film d’entreprise, un contenu destiné au réseaux sociaux ou encore une publicité, il accompagne parfaitement l’animation visuelle du logo (packshot logo). Il renforce la mémorisation de la marque dans son spot. (ex : publicité Decathlon)
  • Dans les spots radio : Sur ce support publicitaire uniquement audio, le jingle est utilisé en fin de spot pour permettre l’identification de la marque. Ne pas inclure de logo sonore à un spot radio revient à ne pas inclure de logo (visuel) sur un flyer !  (ex : spot radio d’Intersport)
  • Lors de l’attente téléphonique : Pour introduire le message pré-décroché, tout en plongeant l’auditeur dans l’univers sonore de l’entreprise. (ex : SNCF).
  • Lors d’événements :  Le logo sonore permet d’introduire un discours, de ponctuer une annonce ou une transition. Il renforce l’image de la marque et appuie son professionnalisme.
  • Dans les podcasts : Une marque qui utilise le podcast comme « brand content » peut se doter d’un jingle pour renforcer l’identification de sa série. Il s’utilise en début ou fin d’épisode et joue le rôle d’un générique.
  • Dans un voicebot , ou une application vocale : Sur ce support principalement audio, le logo sonore permet d’introduire et d’identifier la marque. C’est un élément incontournable du branding sur assistant vocal. (ex : Coach Sportif).

 

 

📈 Vers une importance accrue du logo sonore

 

Intel : le premier grand succès du logo sonore 

Bien que l’usage du jingle existe depuis longtemps avec, par exemple, les camions à glaces et leurs carillons, le logo sonore a connu ses premiers pas dans l’audiovisuel avec Intel, en 1994.

La campagne de communication du fabriquant avait connu un franc succès, et la présence du logo sonore y a grandement contribué.

 

Logo sonore d’Intel.

 

Suite à cela, le concept de marketing sonore a commencé à se répandre dans la stratégie des grandes marques, qui ont commencé à incorporer un logo sonore dans leurs vidéos et spots radio.

Plusieurs agences de communication sonore se sont alors créées entre la fin des années 90 et le début des années 2000.

En France, le succès du logo sonore de la SNCF (en 2005) a contribué au développement de cet élément de communication, qui est aujourd’hui adopté par 20% des entreprises.

 

Une tendance liée à l’évolution des supports de communication

Jusque-là, le jingle était principalement utilisé par les entreprises qui communiquaient en TV et en Radio, c’est à dire les grandes entreprises, en mesure d’assurer une telle diffusion.

Depuis ces dernières années, l’essor du web a entraîné une généralisation de la communication vidéo. Ainsi, le logo sonore ne concerne plus seulement les entreprises du CAC 40, mais aussi toutes celles qui communiquent désormais en vidéo sur le web.

De nouvelles tendances de communication participe dernièrement à une valorisation de la dimension sonore de la marque. En effet, on assiste actuellement à l’émergence du podcast natif de marque, au développement de la publicité audio digitale (soit une diffusion de spots publicitaires audio plus accessible) ou encore à l’arrivée des voicebot sur Google Home et Amazon Alexa.

 

 

🎹 Comment se procurer un logo sonore ?

 

  • Consulter une agence d’audio branding : l’avantage de ce type d’organisation est le conseil et l’accompagnement. Mais généralement, le prix peut s’avérer élevé. Ces agences sont principalement destinées aux entreprises ayant un budget pour se consacrer au développement 360° de leur identité sonore.

 

  • Trouver un compositeur spécialisé : c’est une solution efficace et généralement une solution moins coûteuse. Cependant, trouver le bon « freelance » est plutôt compliqué, surtout lorsqu’on ne connait pas  le domaine de la composition. Aussi, il ne faut pas oublier qu’un compositeur n’est pas forcément marketeur. Il faudra le guider afin d’aboutir à une création qui correspond à vos objectifs marketing et votre image. Enfin, la rédaction des contrats de licence d’exploitation (ou cession) et le respect des formalités administratives peuvent s’avérer périlleux si vous n’êtes pas entourés.

 

  • Getasound : nous mettons en relations des clients avec des compositeurs indépendants (certifiés) dans le but de produire des créations sonores. La plateforme simplifie la mise en relation avec les compositeurs et la gestion juridique inhérentes à chaque projet musical. Egalement, notre équipe conseille les marques dans la réalisation d’un brief pertinent (via notre outil en ligne).

Plus d’articles :

Leave A Comment